Info des Noix…

1Au cours de l’histoire, les fruits à coque ont été une denrée alimentaire essentielle dans le monde entier. Les fruits du noyer font traditionnellement partie de nombreuses spécialités culinaires régionales, les fruits à coque apportent en effet des saveurs riches qui se marient à presque toutes les sortes d’herbes, épices, fruits, légumes, fromages ou viandes. Amandes, noix du Brésil, noix de cajou, noisettes, noix de macadamia, noix de Pecan, pignons, pistaches et noix… les fruits du noyer sont toujours un succès et un complément délicieux à pratiquement toutes les recettes.

En tant que plat principal, en salade, en sandwich, en dessert ou en en-cas à apprécier dans une fête décontractée, les fruits à coque sont aussi savoureux que leurs utilisations sont variées. Donc, quelle que soit l’occasion, repas spécial en famille, pique-nique décontracté ou fête, dîner habillé ou soirée où vous vous lancez dans les cuisines exotiques ou régionales, les fruits à coque sont le complément parfait au menu.

Le saviez-vous?

Les fruits à coque ne contiennent pas de cholestérol et sont riches en éléments nutritifs importants, dont les protéines et les fibres. Ils représentent également une excellente source de vitamines telles que l’acide folique, le niacine et les vitamines E et B 6, et les minéraux comme le magnésium, le cuivre, le zinc, le sélénium, le phosphore et le potassium.

En moyenne, 85% des matières grasses des fruits à coque sont non saturées

C’est vrai, les fruits à coque sont relativement riches en matières grasses, mais la majorité de ces matières grasses sont non saturées. Il est important de vérifier non seulement la quantité de matières grasses que l’on consomme, mais aussi le type de ces matières grasses. Les graisses saturées peuvent élever le niveau de cholestérol dans le sang, ce qui peut augmenter les risques d’infarctus ou d’attaques. Les graisses non saturées, telles que les lipides poly-insaturés et mono-insaturés, peuvent en fait réduire les niveaux de lipoprotéine de basse densité (LDL ou “mauvais” cholestérol).

Les trois types des matières grasses se trouvent en quantités diverses dans les aliments:

• Les lipides mono-insaturés sont souvent liquides à température ambiante et proviennent principalement d’aliments d’origine végétale comme les avocats, l’huile d’olive et les fruits à coque, dont les amandes, les noix de cajou, les noisettes, les noix de macadamia, les noix de Pecan et les pistaches.

• Les lipides poly-insaturés sont souvent liquides à température ambiante et proviennent principalement d’aliments d’originale végétale comme les fruits à coque, les huiles de carthame, de maïs et de tournesol.

• Les lipides saturés sont souvent solides à température ambiante et se trouvent surtout dans les aliments d’origine animale comme la graisse de porc, le beurre, le gras de la viande et de la peau du poulet.

4La consommation de fruits à coque peut réduire les risques de maladies du coeur

Selon des recherches médicales récentes, les fruits à coque pourraient avoir un rôle important dans la réduction des risques de maladies du cœur. Dans une étude, les chercheurs ont découvert que bien que les consommateurs de fruits à coque les plus fréquents obtiennent le plus de bienfaits, les personnes qui en consomment ne serait-ce qu’une fois par semaine ont 25 % de moins de maladies du cœur que les personnes qui évitent complètement d’en consommer. Dans une autre étude, le nombre d’infarctus était réduit d’un tiers chez les femmes qui consomment environ 140 g. de fruits à coque par semaine par rapport à celles qui n’en consomment que rarement ou jamais. Des résultats similaires ont été observés chez les hommes.

Lipides mono-insuraturés

De nombreuses études scientifiques ont observé les effets des lipides mono-insaturés sur le cholestérol de type LDL (le “mauvais” cholestérol). Il semblerait qu’une alimentation riche en lipides mono-insaturés puisse faire baisser le niveau de cholestérol de type LDL, nuisible aux artères, sans réduire le cholestérol de type HDL (lipoprotéine de haute densité ou “bon” cholestérol).

Dans une étude, il a été demandé à des personnes dont l’alimentation était faible en matières grasses (dont 30 % des calories provenait de lipides) d’augmenter leur consommation de lipides à 37 % de calories. L’apport supplémentaire des graisses alimentaires provenait de fruits à coque et était principalement de nature mono-insaturée. Malgré une consommation accrue de lipides, les participants à cette étude scientifique ont pu constater une réduction de leur niveau de cholestérol LDL.

3Acides gras oméga 3

Les acides gras oméga 3 sont fréquents dans les huiles de poissons, mais saviez-vous que les fruits à coque sont une excellente source “non poissonneuse” de cette nourriture importante ? Les acides gras oméga 3, en plus de leurs propriétés à combattre les maladies du cœur, promettent également des vertus préventives contre l’arthrite et d’autres maladies inflammatoires.

Il est possible de manger des fruits à coque - même en surveillant son poids

Des experts ont découvert que la consommation de fruits à coque ne semble pas entraîner de prise de poids dans la mesure où s’exerce un contrôle du nombre total de calories. De plus, ne consommer qu’une poignée (30 grammes environ) de fruits à coque par jour pourrait aider à freiner l’appétit.

Les fruits à coque contiennent des agents antioxydants et phytochimiques

Les chercheurs découvrent continuellement d’importantes informations sur le rôle des antioxydants et des agents phytochimiques dans la prévention des maladies chroniques. Les antioxydants protègent de l’oxydation (dégâts occasionnés aux cellules du corps). L’oxydation pourrait être en partie responsable du développement du cancer, du diabète, des maladies cardiaques et pulmonaires ainsi que des cataractes. Parmi les exemples communs d’oxydation, on trouve la rouille des métaux et le brunissement des fruits. Plusieurs études scientifiques récentes démontrent que la vitamine E, en particulier, pourrait réduire les risques de maladies cardio- vasculaires et de certains cancers. Certains fruits à coque, dont les amandes, les noisettes, les noix de Pecan et les noix du Brésil, sont de bonnes sources d’agents antioxydants, comme la vitamine E et le sélénium.

Les agents phytochimiques sont des composés végétaux qui semblent diminuer les risques de maladies cardiaques, de cancer et d’autres maladies chroniques. Parmi les exemples d’agents phytochimiques trouvés dans les fruits à coque figurent les flavonoïdes, les composés phénoliques, les isoflavones et l’acide ellagique.

5Les fruits à coque ont leur place dans un mode de vie sain

En fait, les experts conseillent de consommer un nombre d’aliments variés (dans la pyramide du guide alimentaire américain) chaque jour afin d’obtenir les agents nutritifs et les calories nécessaires. Les fruits à coque sont regroupés dans la catégorie Viandes, volailles, poissons, haricots secs et fruits à coque. Le nombre de portions conseillées pour ce groupe est de 2 ou 3 par jour ou entre 140 et 200 grammes de viande maigre cuite par jour. Une coupelle de fruits à coque correspond à 28 grammes de viande maigre cuite.

Nutrition et fruit à coque…

Chacun a ses fruits à coque préférés; heureusement pour nous, tous les fruits offrent des bienfaits nutritionnels. Certains contiennent plus de vitamine E ou de sélénium, d’autres sont plus riches en cuivre ou en zinc. En consommant un assortiment de fruits à coque, on a la certitude de bénéficier d’un grand nombre de vitamines et de minéraux importants.

L’International Tree Nut Council - INC